Tous les artistes – Productions de l’onde
  • Nuances

    12.99$ Prix
    Nuances est le tout premier album de l’autrice-compositrice-interprète Marion Cousineau. Produit par l’artiste elle-même, il est réalisé par l’incontournable Yves Desrosiers, qui assure également l’habillage sonore des chansons. La pochette de l’album, ainsi que les illustrations originales accompagnant chacune des chansons, ont été élaborées par le créateur de bande dessinée Stéphane Lemardelé. Nuances, c’est s’arrêter et se poser pour se faire raconter de la poésie. Les textes de Marion, d’une grande justesse et dont chaque mot est recherché, plongent l’auditoire dans son univers empli de respect et d’humanité où se mêlent chanson, poésie, conte et slam.
  • Voici Poésinutiles en habits de tous les jours pour les amoureux des mots assemblés par l’auteur, compositeur, interprète, et directeur artistique Edgar Bori.

    Initié par la rencontre avec le poète Michel Garneau, ce projet de livre d’art limité à 250 exemplaires numérotés et signés est maintenant disponible en version plus accessible pour répondre à la demande. Cette présentation porte chaque version finale des textes, Poési… quelque chose, suivie de son premier jet afin que chacun puisse découvrir, outre les différentes voies lactées, le chemin de leurs retouches. Une poésie partagée avec les passants de la rue.
    149 disponibles
  • Une valeur de 100$

    Édition limitée, numérotée et dédicacée par Edgar Bori (250 exemplaires)

    Ce recueil de poésie de haute qualité est un ouvrage unique qui présente 36 textes sensibles et engagés écrits par Edgar Bori. Le concept graphique, créé par Stéphan Lorti (Haus Design), met en valeur le travail de longue haleine de l'artiste en présentant pour chaque poème la version finale imprimée, la version originale manuscrite sur papier transparent ainsi que la vision du poète sous forme de photo.
    149 disponibles
  • L'album Garneau/Bori a été enregistré au Théâtre Outremont en août 2020, lors du tournage du long métrage Dialogues pour un homme seul, réalisé par Jean-Pierre Gariépy. Accompagné de son musicien complice des vingt dernières années Jean-François Groulx, Edgar Bori nous offre en chansons un parcours inédit au fil de ses mots, jumelés à ceux du poète québécois et dramaturge Michel Garneau. Au long de l’écoute des chansons intimistes défilent des petits voyages d’humains aux cœurs battants parfois battus, des petites histoires sensibles se livrent sans parure et touchent les cordes de l’amoureuse liberté. Autant de visions d’un monde qui prend le temps de dire en musique la vie, sa douceur, sa dureté, sa force et ses couleurs.
  • Repères

    12.99$ Prix
    Revenir aux sources. Faire une musique de territoire basée sur tout ce qui nous constitue, consciemment ou inconsciemment. Parler du sentiment d’appartenance à ce territoire et de la rencontre avec ceux et celles qui y vivent depuis très longtemps, ainsi qu’avec ceux et celles qui continuent d’arriver encore aujourd’hui des quatre directions. Célébrer à travers notre musique les identités multiples et métissées, leur diversité, leur foisonnement, leur histoire, la nôtre. Célébrer ensemble cette histoire qui nous a façonnés et qui continue de le faire. Prendre conscience de notre interrelation humaine au sens planétaire. Se laisser inspirer par la diversité et l’ouverture d’un Québec multiculturel, par nos voyages, nos tournées, par tous ces petits bouts de racines qui se rejoignent et se touchent assurément dans nos profondeurs. Dominic Desrochers : voix, guitare, ukulélé, gigue, percussion corporelle Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, mandoline, podorythmie, harmonica, guimbarde, percussion corporelle Véronique Plasse  : voix, violon, glockenspiel, percussion corporelle
  • Accompagné du contrebassiste émérite Adrian Vedady et du légendaire batteur Paul Brochu, Jean-Françoi Groulx nous transporte dans un univers débordant de créativité : des mélodies à la fois accrocheuses et actuelles soutenues de rythmes à couper le souffle, des ambiances magiques qui nous mènent vers les sommets d’une écoute complice.
    Seulement 25 disponibles
  • Premier album signé en solo : piano, guitare, percussions, batterie, basse et voix de Jean-François Groulx. Musique introspective dans une atmosphère lyrique et contemplative. Jean-François Groulx - Jean-François Groulx
    25 disponibles
  • Jean-François Groulx : piano, guitare, voix Ron Séguin : contrebasse Paul Léger : batterie (#2, 4, 5, 6, 8, 9) Magella Cormier : batterie (#1, 3, 7)
    10 disponibles
  • Ni album de nouvelles chansons, ni compilation, ce recueil est une relecture de Bori par Bori. Parmi toutes les bandes originales de ses albums, il a choisi 17 chansons avec lesquelles il est « encore en accord, voire en amour » et les a ensuite revisitées en studio, derrière les consoles, avec la complicité de Guy Hébert (il est d’ailleurs recommandé d’écouter cet album avec un casque d’écoute pour profiter pleinement du travail de réarrangement sonore réalisé). L’agencement des pièces permet également de poser un regard neuf sur la démarche singulière de l’auteur-compositeur et sur sa poésie tantôt poignante, tantôt incisive, mais toujours Mautaditement Bori.
    21 disponibles
  • À moi le froid, je n’ai pas peur ! Un petit ours ignore les conseils de ses parents et choisit de passer l’hiver loin de sa tanière. Libre, il fait la fête avec les oiseaux, les renards et les chevreuils. Mais le printemps est bien loin... Rempli d’illustrations vivantes et raffinées, le livre est un hommage à la grande forêt québécoise, à ses arbres et à ses animaux. Les dix pièces musicales créées spécialement par Edgar Bori pour accompagner le conte suivent les aventures de l’ourson et de ses amis sur des airs circassiens, traditionnels ou jazz. Au rythme des saisons et des chansons, petit ourson deviendra grand ! Conte : Félix Leclerc Chansons : Edgar Bori Illustrations : Marie Lafrance Couverture rigide, 21 cm x 21 cm, 44 pages accompagné d’un disque d’une durée de 37 minutes (1 conte narré + 10 chansons)
    5 disponibles
  • La parution de Bori Salade vient clore une aventure aussi étonnante qu’audacieuse entreprise en septembre 2012. Rappelons le défi que Bori s’était lancé : créer et faire paraître trois albums aux univers musicaux différents en l’espace de 18 mois. Alors que le premier volet, Bori Balade, proposait des ambiances intimes, Bori Malade, le second opus, misait sur les expérimentations musicales. Pour ce troisième et dernier volet, Bori multiplie les collaborations et les rencontres, réelles ou fictives, pour créer une savoureuse salade musicale.
    Seulement 17 disponibles
  • Au cœur de l’hiver se sont développées comme dix petites tumeurs dix chansons nées d’instinct, loin des « il faudrait », des « ce serait mieux » ou des « tu peux pas ». Suis-je dérangé Journée d’enfer, d’une folle lucidité Le Riche et le Pauvre,mort émotionnellement Y a plus d’émoi en moi, ou mort tout simplement Avant de partir ? Brouhaha, vous dirais-je ? Rien de plus, rien de moins que les soubresauts des multiples volcans qui habitent ma tête. Bonne écoute et revenez me voir pour Salade.
    Seulement 17 disponibles
  • Voici le premier album de la trilogie Bori Balade, Salade et Malade, une série de clins d’œil photographiques comme plusieurs fenêtres ouvertes sur les océans du monde. Dans cette Fitzcaraldienne aventure, le voyage n’aurait pu être agréable sans tous les complices artisans qui ont accepté de m’épauler. Voguer sur les mers profondes de l’humain s’avère un risque. Le doute d’arriver à bon port n’a pu s’estomper sans les présences des fées Monique Fauteux, Judi Richards et Karine Deschamps, des précieux marins Jean-François Groulx, Christian Frappier, Jim Hillman, Adrian Vedady, Yvan Belleau, Sheila Hannigan, Mario Hébert, Mario Légaré, Levy Bourbonnais, comme indispensable bouées de sauvetages.
    Seulement 17 disponibles
  • Trois années déjà s’étaient écoulées depuis Dans ce monde poutt poutt. Après avoir épluché plus de 104 titres pour qualifier le projet, jumeler l’idée de folie à celle d’un volatile innocent me semblait judicieux. Douze titres, douze envols : Foule anonyme, Les douteux, Sans toi à Washington, Gestes de gestionnaires, Swigne la baraque, J’l’ai pas dit (Sarkozy), À l’arraché, Je, Ils, Noël, On s’aimait doux et Toute ta lettre, s’enchaînent comme les chapitres d’un roman. Il est préférable de tout écouter avant de qualifier le projet d’un genre. Pop et pas pop, folk et pas folk, rock et pas rock, big-band et guitare seule. Voyage au cœur des villes tissées d’humains. Le bonheur y côtoie l’absurde. La beauté s’emmêle de grisaille et de rêves à retrouver.
    Seulement 19 disponibles
  • Sur la pochette, l’homme à la tête de nuage, héros du vidéoclip de la chanson-titre. Sur le CD, un voyage à travers l’univers urbain; entre le merveilleux des amours mortes et la bêtise flamboyante de notre Nord-américanitude, les levers et couchers de soleil. Un livret magnifique, une rencontre avec quinze chansons défilant comme les chapitres d’un roman, une route en musique aux styles contryjazzlatinopopchansonfrançaiseclassicopoéticojoual. Une rencontre avec 24 musiciens exceptionnels et la collaboration spéciale avec Henri Texier J’ai aimé. Entrez dans la danse des canards pour la plus belle et possible dernière aventure de ma carrière de chanteur de l’ombre.
    Seulement 17 disponibles
  • La veille de Noël, un vieux loup maussade et solitaire est attiré par les lumières qui brillent dans l’église d’un village. Affamé, le loup se précipite. Il veut manger l’enfant couché dans la crèche! Heureusement, le curé est là… Ce conte qui nous plonge dans les traditions anciennes du Québec est suivi d’un réveillon musical qui fera danser tous les petits loups. Conte : Claude Aubry Musique : Bon Débarras Narration : Michel Faubert Illustrations : Pierre Pratt Couverture rigide, 21 cm x 21 cm, 60 pages accompagné d’un disque d’une durée de 53 minutes (1 conte narré + 12 chansons)
    8 disponibles
  • Après une belle et fructueuse errance parsemée de rencontres et de partages, Bon Débarras propose une série de compositions et de textes originaux dont les saveurs québécoises sont renforcées par l’arrivée du violon. Ce nouvel opus est imprégné de poésie, de sonorités urbaines et des racines profondes des Premières Nations. Des airs racontés, des histoires chantées et dansées à travers une harmonie tant vocale qu’humaine. Fabriqué « en famille », En panne de silence a été réalisé par Cédric Dind-Lavoie, ancien membre du groupe, qui signe également quelques compositions. La participation de Luzio Altobelli à l’accordéon et du Quatuor Trad apporte une touche de douceur parmi un lot de pièces dégageant une énergie contagieuse qui invite résolument à la panne de silence. Dominic Desrochers : voix, guitare, ukulélé, tambour, planche à laver, canisses, gigue, percussion corporelle Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, mandoline, podorythmie, harmonica, guimbarde, cajón Marie-Pierre Lecault : voix, violon, alto
    20 disponibles
  • Repoussant encore plus loin les frontières du folk trad, Bon Débarras est de retour avec un deuxième album dans ses valises, Errance, et un lot de nouvelles pièces originales. Inventifs, les membres du groupe s’aventurent ici sur des chemins moins fréquentés. Quoique toujours bien ancrés dans leurs racines, ils puisent plus profondément leur inspiration dans une américanité aux saveurs cajun, rock, blues rap ou country. En résulte une proposition musicale singulière où guimbarde, ukulélé, banjo, guitare, contrebasse, tres, kora, harmonica, accordéon, cajón, et planche à laver cohabitent en toute harmonie. Dominic Desrochers : voix, guitare, planche à laver, tres, ukulélé, harmonica, guimbarde, ti-fer, gigue, percussion corporelle et métallique Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, podorythmie, harmonica, cajón, guimbarde, ti-fer, percussion corporelle et métallique Cédric Dind-Lavoie : voix, contrebasse, égoïne, percussion corporelle et métallique
    24 disponibles
  • Dans son premier album aux parfums de fleuve, de bois et de toundra, Bon Débarras propose un riche cocktail d’airs traditionnels et de créations collectives ou individuelles pour lesquelles les trois membres du groupe ont pris la plume. Ce projet musical mûri et fignolé est riche de l’exploration de traditions orales du pays et d’ailleurs. Grâce à un heureux métissage, les histoires d’hier font écho à celles d’aujourd’hui. La diversité des instruments joués par le groupe permet cette polyvalence des genres et les incursions dans la souvenance de l’Amérique francophone. Dominic Desrochers : guitare, planche à laver, voix, gigue Jean-François Dumas : guitare, banjo, harmonica, podorythmie, voix Luzio Altobelli : accordéon, voix
    500 disponibles
Aller en haut