Bon Débarras – Productions de l’onde

Bon Débarras

/Bon Débarras
  • Repères

    12.99$ Prix
    Revenir aux sources. Faire une musique de territoire basée sur tout ce qui nous constitue, consciemment ou inconsciemment. Parler du sentiment d’appartenance à ce territoire et de la rencontre avec ceux et celles qui y vivent depuis très longtemps, ainsi qu’avec ceux et celles qui continuent d’arriver encore aujourd’hui des quatre directions. Célébrer à travers notre musique les identités multiples et métissées, leur diversité, leur foisonnement, leur histoire, la nôtre. Célébrer ensemble cette histoire qui nous a façonnés et qui continue de le faire. Prendre conscience de notre interrelation humaine au sens planétaire. Se laisser inspirer par la diversité et l’ouverture d’un Québec multiculturel, par nos voyages, nos tournées, par tous ces petits bouts de racines qui se rejoignent et se touchent assurément dans nos profondeurs. Dominic Desrochers : voix, guitare, ukulélé, gigue, percussion corporelle Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, mandoline, podorythmie, harmonica, guimbarde, percussion corporelle Véronique Plasse  : voix, violon, glockenspiel, percussion corporelle
  • La veille de Noël, un vieux loup maussade et solitaire est attiré par les lumières qui brillent dans l’église d’un village. Affamé, le loup se précipite. Il veut manger l’enfant couché dans la crèche! Heureusement, le curé est là… Ce conte qui nous plonge dans les traditions anciennes du Québec est suivi d’un réveillon musical qui fera danser tous les petits loups. Conte : Claude Aubry Musique : Bon Débarras Narration : Michel Faubert Illustrations : Pierre Pratt Couverture rigide, 21 cm x 21 cm, 60 pages accompagné d’un disque d’une durée de 53 minutes (1 conte narré + 12 chansons)
  • Après une belle et fructueuse errance parsemée de rencontres et de partages, Bon Débarras propose une série de compositions et de textes originaux dont les saveurs québécoises sont renforcées par l’arrivée du violon. Ce nouvel opus est imprégné de poésie, de sonorités urbaines et des racines profondes des Premières Nations. Des airs racontés, des histoires chantées et dansées à travers une harmonie tant vocale qu’humaine. Fabriqué « en famille », En panne de silence a été réalisé par Cédric Dind-Lavoie, ancien membre du groupe, qui signe également quelques compositions. La participation de Luzio Altobelli à l’accordéon et du Quatuor Trad apporte une touche de douceur parmi un lot de pièces dégageant une énergie contagieuse qui invite résolument à la panne de silence. Dominic Desrochers : voix, guitare, ukulélé, tambour, planche à laver, canisses, gigue, percussion corporelle Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, mandoline, podorythmie, harmonica, guimbarde, cajón Marie-Pierre Lecault : voix, violon, alto
  • Repoussant encore plus loin les frontières du folk trad, Bon Débarras est de retour avec un deuxième album dans ses valises, Errance, et un lot de nouvelles pièces originales. Inventifs, les membres du groupe s’aventurent ici sur des chemins moins fréquentés. Quoique toujours bien ancrés dans leurs racines, ils puisent plus profondément leur inspiration dans une américanité aux saveurs cajun, rock, blues rap ou country. En résulte une proposition musicale singulière où guimbarde, ukulélé, banjo, guitare, contrebasse, tres, kora, harmonica, accordéon, cajón, et planche à laver cohabitent en toute harmonie. Dominic Desrochers : voix, guitare, planche à laver, tres, ukulélé, harmonica, guimbarde, ti-fer, gigue, percussion corporelle et métallique Jean-François Dumas : voix, banjo, guitare, podorythmie, harmonica, cajón, guimbarde, ti-fer, percussion corporelle et métallique Cédric Dind-Lavoie : voix, contrebasse, égoïne, percussion corporelle et métallique
  • Dans son premier album aux parfums de fleuve, de bois et de toundra, Bon Débarras propose un riche cocktail d’airs traditionnels et de créations collectives ou individuelles pour lesquelles les trois membres du groupe ont pris la plume. Ce projet musical mûri et fignolé est riche de l’exploration de traditions orales du pays et d’ailleurs. Grâce à un heureux métissage, les histoires d’hier font écho à celles d’aujourd’hui. La diversité des instruments joués par le groupe permet cette polyvalence des genres et les incursions dans la souvenance de l’Amérique francophone. Dominic Desrochers : guitare, planche à laver, voix, gigue Jean-François Dumas : guitare, banjo, harmonica, podorythmie, voix Luzio Altobelli : accordéon, voix